Wednesday, 3 August 2016

Where you used to be


"Where you used to be, there is a hole in the world, which I find myself constantly walking around in the daytime, and falling in at night. I miss you like hell."

Edna St. Vincent Millay

Tuesday, 2 August 2016

Dreams


"I am nothing.
I'll never be anything.
I couldn't want to be something.
Apart from that, I have in me all the dreams in the world."

Fernando Pessoa

Monday, 1 August 2016

Desolation


"There is nothing so cruel in this world as the desolation of having nothing to hope for."

Haruki Murakami - The Wind-Up Bird Chronicle

Sunday, 31 July 2016

El Desdichado


Je suis le ténébreux, - le veuf, - l'inconsolé, 
Le prince d'Aquitaine à la tour abolie
Ma seule étoile est morte, - et mon luth constellé 
Porte le soleil noir de la mélancolie.

Dans la nuit du tombeau, toi qui m'as consolé, 
Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie, 
La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé, 
Et la treille où le pampre à la rose s'allie.

Suis-je Amour ou Phébus?... Lusignan ou Biron?
Mon front est rouge encore du baiser de la reine;
J'ai rêvé dans la grotte où nage la sirène...

Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron;
Modulant tout à tour sur la lyre d'Orphée
Les soupirs de la sainte et les cris de la fée.

Gérard de Nerval - Les Chimères

Wednesday, 27 July 2016

La douceur du chagrin


"La douceur du chagrin et de l'amour. Un sourire d'elle dans le bateau. C'était ce qu'il y avait de plus beau. Toujours ce désir de mourir et en même temps de se maintenir, voilà l'amour."

Franz Kafka

Tuesday, 26 July 2016

Paix


"Si tu veux t'acheminer vers la paix définitive, Souris au destin qui te frappe, et ne frappe personne."

Omar Khâyyâm

Monday, 25 July 2016

Absence


Quelques gouttes de pluie ont frappé à la vitre
et j'ai soudain senti combien tu me manquais;
Nous habitons pourtant la même ville
Sans pour ainsi dire nous voir jamais.
Ce matin j'ai l'impression que l'automne
débute avec de drôles d'idées:
pas de cigognes dans le ciel morne, 
pas d'arcs-en-ciel après l'ondée.
Une phrase d'Héraclite, il me semble, 
m'est revenue je ne sais trop comment:
"Les gens éveillés vivent ensemble;
ceux qui dorment, séparément."
En quel mauvais rêve avons-nous été engloutis
pour ne plus pouvoir nous réveiller?
A la vitre ont frappé quelques gouttes de pluie
et j'ai soudain senti combien tu me manquais.

Ismail Kadaré - Absence